Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La lettre de Coeur du Congo

Publié le par Coeur du Congo

 

 

Chers amis!

Nous entamons une nouvelle année. Après toutes les festivités, les vœux et tout ce qui s’en est suivi, il est temps de se mettre au travail. Permettons nous, avant de s’y employer, de jeter un regard rétrospectif sur l’année 2009.

 

Au sortir de notre première réunion de l‘année 2010 et au regard du bilan qui en a été dressé, nous pouvons dire que celle-ci s’est terminée sur une note de satisfaction. L’année 2009 restera gravée dans l’histoire de notre association, car c’est depuis le 25 janvier 2009 que nous avons entamé les réflexions pour la création d’une structure associative fonctionnant sur la base d’un projet associatif fiable, avec des règles bien définies, pour et opposable à tous. Pour y parvenir, il nous est apparu impérieux de mettre cette nouvelle structure en adéquation avec les lois de la république. Une commission avait été mis en place pour la rédaction des règles devant la régir. Ce qui a permis l’élection de notre bureau actuel le 15 mars 2009. A l’issue de cette élection , l’Assemblée générale avait fixé les orientations qui devaient guider le nouveau bureau, notamment:

- l’inscription de l’association au registre des associations du TGI de Strasbourg;

- l’ouverture du compte bancaire;

- l’affiliation à la maison des associations;

- la campagne d’adhésion;

A ce jour toutes ces missions ont été accomplies avec dextérité eu égard aux lourdeurs administratives. Nous ne pouvons que nous en réjouir d’autant plus que nous n’en sommes pas restés là. Après l’administratif, plusieurs actions ont été menées dans le domaine social et éducatif dont la mise en place d’un programme d’accompagnement à la scolarité des enfants des membres constitue le point marquant.

 

Pour 2010, faisons le pari d’aller au-delà de tout ce travail en vue de redynamiser notre structure. Toute œuvre, quoiqu’il en soit, n’est jamais parfaite. On peut du moins faire une quête de perfection en corrigeant nos manquements ou nos errements, voire nos omissions. C’est à cette condition que nous pouvons éviter de tomber dans l’inaction. Voila pourquoi nous mettons en place d’ici peu cette commission de réflexion voulue de tous pour accoucher d’un projet associatif allant au-delà des espérances et des clivages. Car, ce qui est sur, c’est que nous attendons tous quelque chose de l’association, mais on ne peut l’obtenir si on n’en fait pas la demande. Voilà pourquoi toutes les idées seront les bienvenues, qu’il s’agisse des questions de fond ou de forme, pour permettre à la commission de disposer d’importantes ressources devant guider son travail.

 

Ce travail aura certes des incidences sur notre arsenal législatif, mais cela ne doit pas constituer une source de blocage. Quoiqu’il en soit, durant notre parcours, des voix se sont élevées pour demander des modifications dans ce sens. C’est donc l’occasion d’y jeter un regard plus approfondi.

 

 

 

Commenter cet article

Blanchard KIMINOU 22/01/2010 21:18


Un bon texte qui resume très bien le sens que l'on souhaite imprimer dans le ciment associatif.cela ne peut que nous inciter à apporter notre contribution pour la construction d'un ideal commun.


Coeur du Congo 24/01/2010 15:12


Nos remerciements pour votre contribution.
nous en tiendrons compte dans notre travail.